05/06/2017 - Communiqué - Bilan 2016-2017 : Une année sous le signe de ...

­Lévis, le 2 juin 2017 - Une trentaine de membres et de partenaires étaient réunis hier après-midi au Centre historique de la mine King (KB3), à l'occasion de l'assemblée ...

18/05/2017 - Guide sur le financement participatif pour les entreprises ...

­L'organisme Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS) propose un tout nouveau guide sur le financement participatif conçu à l'attention des entrepris ...

18/05/2017 - Lancement du fonds d'innovation pour la gouvernance et la ...

­MONTRÉAL, le 15 mai 2017 /CNW Telbec/ - Filaction, Fondaction et la Caisse d'économie solidaire Desjardins s'unissent pour créer le Fonds INNOGEC, un fonds d'innovation p ...

Le mercredi 7 septembre 2016 : 15H05

Annonce de la Maison de l’innovation sociale

Montréal, le 7 septembre 2016 – C’est aujourd’hui à l’ouverture du Forum mondial de l’économie sociale qu’a été faite l’annonce d’un important projet en innovation sociale, en présence du maire de Montréal, M. Denis Coderre, et des partenaires fondateurs du projet, incluant le Chantier de l’économie sociale, la Fondation Mirella et Lino Saputo, la Fondation de la famille J.W. McConnell, HEC Montréal, l’Université Concordia, L’Esplanade, le TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire) et le CIRODD (Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable).

La Maison de l’innovation sociale aura pour mission d’éliminer les obstacles qui se dressent entre une idée à impact social positif et sa mise en oeuvre concrète. Elle visera la création, la consolidation et l’expansion des innovations sociales par le biais d’un environnement regroupant la mobilisation des ressources, le travail concerté et le partage des expertises locales, nationales et internationales. Ses services incluront un centre de référence et d’expertise, un générateur d’innovation sociale et un laboratoire de formation et recherche.

«Par le biais de partenariats novateurs entre entreprises, institutions d’enseignement supérieur, organisations de la société civile, fondations et divers paliers de gouvernements, la Maison de l’innovation sociale donnera accès aux meilleures expertises et formations disponibles. En s’appuyant sur ce qui se fait déjà dans toutes les régions du Québec, elle renforcera les liens entre les organisations qui travaillent directement ou indirectement à soutenir les entrepreneurs collectifs et sociaux», a déclaré le directeur général du Chantier de l’économie sociale, M. Jean-Martin Aussant.

Le directeur exécutif de la Fondation Mirella et Lino Saputo, M. Claude Pinard, voit en la Maison de l’innovation sociale une occasion de soutien supplémentaire pour tous les entrepreneurs. «Le fait de soutenir des entrepreneurs dans leur démarche de création, de développement et de croissance d’entreprises ayant un impact social améliorera la qualité de vie partout au Québec. La Maison de l'innovation sociale, fondée par 8 partenaires, travaillera en collaboration avec les acteurs existants afin de mettre en commun les compétences pour la résolution de problèmes socio-économiques et le développement de solutions novatrices à des défis collectifs», a-t-il souligné.

Pour sa part Mme Nicolina Farella, directrice de programmes à la Fondation de la famille J.W. McConnell, a mentionné la grande diversité d’intervenants en lien avec l’innovation sociale. «L’innovation sociale peut prendre de multiples formes et les acteurs de la société qui se sont emparés de ses principes sont divers et nombreux. Que ce soient les particuliers, les organisations du milieu communautaire, les entreprises de l’économie sociale, les entreprises à but lucratif, les grandes corporations, les investisseurs, les universités, le gouvernement ou les collectivités locales, tous les acteurs de la société jouent un rôle dans l’élaboration et l’application de solutions transformatrices et durables aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux». Mme Farella a rappelé que la Fondation de la famille J.W. McConnell, de par son expérience, reconnait que les occasions de partenariat et de co-création entre ces différents acteurs sont multiples et prometteuses. «À juste titre, la raison d'être de la Maison de l’innovation sociale est de soutenir les initiatives, les collaborations et le transfert des connaissances», a-t-elle ajouté.

L’avancement de ces connaissances et la formation prenant une place d’importance au sein de la Maison de l’innovation sociale, HEC Montréal et l’université Concordia y joueront un rôle majeur. «HEC Montréal est fière de participer à la création de la Maison de l’innovation sociale. À travers notre centre de recherche IDEOS et nos programmes d’études, dont notre M.Sc. en gestion en contexte d’innovations sociales, HEC Montréal contribue déjà à la formation, à la recherche et à la création d’une solide relève en innovation sociale au Québec. Nous souhaitons poursuivre ces efforts, avec tous les partenaires de la Maison de l’innovation sociale, afin de renforcer le Québec comme leader international en innovation sociale», a indiqué M. Michel Patry, directeur de HEC Montréal.

«Nos établissements fondateurs, dont les origines remontent au 19e siècle, avaient pour mission de favoriser la mobilité et l’innovation sociales. Ces valeurs font donc partie de notre ADN», a poursuivi le recteur de l’Université Concordia, M. Alan Shepard. «Aujourd’hui, que ce soit par nos nombreux programmes de recherche et réseaux d’innovation sociale, ou encore par l’approche axée sur le civisme pratiquée dans l’ensemble de nos disciplines, nos liens avec la communauté québécoise donnent de profondes racines à notre université nouvelle génération. Nous sommes fiers d’être un partenaire fondateur de la Maison de l’innovation sociale, dont la création illustre bien le leadership exercé par le Québec à l’échelle mondiale dans le domaine de l’innovation sociale».

La directrice du CIRODD, Mme Laure Waridel, a quant à elle souligné l’importance de la Maison de l’innovation sociale pour donner un nouvel élan au développement durable dans tout le Québec. « Grâce à ses ancrages régionaux, la Maison créera de nouveaux espaces de dialogue et de synergie entre une diversité d’organisations innovant sur le plan social, économique et environnemental. Elle contribuera à l’opérationnalisation des plans stratégiques gouvernementaux relativement au développement durable, à l’économie sociale, à l’innovation et au développement économique», a conclu Mme Waridel.

– 30 –

Source
Bureau de projet de la Maison de l’innovation sociale
Courriel : info@mis.quebec
www.mis.quebec


© 2009 Chantier de l’économie sociale - Tous droits réservés
Conception 1|20media